martes, 27 de febrero de 2018

Têtes pour trépieds : comment choisir la mieux adaptée

Les têtes pour trépieds 
sont un outil essentiel pour n’importe quel photographe : 
certaines d’entre elles sont un simple système pour que votre 
appareil photo reste à l’endroit de votre choix sans bouger, 
alors que d’autres sont d’authentiques centres opérationnels 
qui apportent la plus grande précision aussi bien pour 
immobiliser votre appareil photo que pour effectuer des 
mouvements avec lui.
Mais face à tant de variété, comment savoir quelle est la tête 
qui vous convient le mieux selon la nature de vos projets 
photo ? Pour tirer le meilleur parti de votre tête et vous 
garantir un achat adapté à vos besoins, on vous présente 
quels types de têtes pour trépieds existent, quelles sont leurs 
caractéristiques principales et pour quel type d’activités elles 
sont le plus adaptées

Voici quelques unes des caractéristiques que vous pouvez Ttrouver sur toutes les têtes

Plateau rapide

C’est un élément qui s’attache au confort dans l’utilisation du support. Il permet de placer et de retirer l’appareil photo rapidement, sans devoir le dévisser. Dans le cas des rails, ils servent aussi à équilibrer le centre de gravité de l’appareil sur la tête, quelque chose qui facilite sa manipulation, un élément essentiel pour les têtes pour la vidéo.
plateau rapideplateau rapide 2
Pau ordilatenaire (gauche) et plateau à rail (droite)

Contrôle de friction

Il s’agit du contrôle qu’exercent les axes du mouvement sur la résistance. Il a trois objectifs essentiels :
  • Sécurité dans la mesure où il empêche que la tête ne soit complètement libre et ne tombe à cause du poids de l’appareil photo lorsque le contrôle libère les blocages de l’axe
  • Précision car les changements que vous opérez sont plus précis puisque le mouvement de l’axe est limité
  • Fluidité ou continuité dans les mouvements, un aspect essentiel en vidéo car la friction détermine l’intensité du mouvement, en parvenant à empêcher les vibrations et à-coups

Rotation panoramique

Cette base offre une rotation indépendante du reste de la tête pour la réalisation de mouvements horizontaux, spécialement pensée pour prendre des photos en série et monter des panoramiques. Facile à installer et bien souvent utile, elle est en général intégrée à presque toutes les têtes-rotules.  Elle sont généralement graduées de 0 à 360º pour pouvoir contrôler l’angle de rotation réalisé pour chaque prise.
Rotule Triopo B-2N
Rotule Triopo B-2N avec rotation panoramique sur la base et le plateau de décrochage

Niveau

Niveau à bulle pour un niveau général ou par axes pour un contrôle indépendant dans différentes positions. Ils sont essentiels pour aligner l’appareil photo sur l’horizon et pour que vos clichés ne semblent pas pris de travers, à moins que ce ne soit là l’effet recherché. Généralement fondamentaux pour tous les trépieds, ils sont obligatoires pour réaliser des panoramiques et des vidéos.
Niveau à bulle rup v43d
Tête à trois niveaux, un pour chaque axe

Manche

Il est incontournable en vidéo pour les mouvements d’appareils et d’une grande utilité en photographie pour contrôler les axes de manière indépendante. Les manches, en fin de compte, sont un moyen très pratique d’obtenir un maniement précis de la tête, avec des fonctions bien distinctes selon le type de tête.

Connexion

Les têtes pour trépieds possèdent normalement des entrées de 1/4″ ou 3/8″ et il est nécessaire de s’assurer que le trépied en possède une pour permettre l’assemblage. Désormais, avec la généralisation de la vidéo, on voit communément d’autres types de raccordements au trépied, comme les systèmes demi-boule. Ce système élimine la colonne centrale du trépied pour la remplacer par un adaptateur-bol sur lequel sera fixée la tête. Ce qui permet à la tête d’exercer un tour librement qui permet le réglage du niveau sans pour autant devoir régler aussi les pieds du trépied. Vous trouverez des têtes à demi-sphère de 50, 75, 100mm… qui exigent chacune un trépied avec une monture compatible.
Système demi-boule
Système demi-boule

Capacité de charge

Il est important d’en tenir compte car une charge excessive pourrait abîmer votre support et mettre en danger votre équipement. De la même façon, dans bien des occasions, acheter une tête avec une capacité de charge excessive peut s’avérer une dépense inutile.

peur uTyes de têtes pour trpieds séelon ltilité

Il existe une grande variété de têtes pour trépieds en fonction de ce que vous allez faire avec. Il y en a qui sont plus polyvalentes et génériques, comme les rotules ou les hybrides, et d’autres plus spécifiques, comme celles à glissière et les gimball. En fonction de l’utilité de chacune, vous pourrez décider quelle option s’adapte le mieux à vos besoins.

Rotules ou têtes à boule

  • Pour la photographie générale
La rotule est le format de tête le plus simple. Sa conception part d’un réglage rapide à l’aide d’un seul bouton, en général, qui permet de bloquer et de libérer la position de l’appareil grâce à un système à boule. Vous pouvez trouver une grand nombre de variantes, avec des commandes supplémentaires ou encore une rotation panoramique sur sa base, par exemple.
Elles disposent de plus en plus souvent d’un contrôle de friction réglable, essentiellement pour deux raisons : d’une part, parce qu’elles disposent de l’option vidéo comme pratiquement tous les appareils photo numériques. Le contrôle de friction obtient de meilleurs résultats si l’on déplace l’appareil photo sur la rotule qu’avec la boule complètement libre. D’autre part, le contrôle de friction est un dispositif de sécurité essentiel. Lorsque vous êtes avec un grand téléobjectif lourd sur un monopied, que vous finissez par tenir dans la main, alors vous ne disposez que d’une main libre pour manipuler l’appareil photo. Le contrôle de friction empêche que la boule ne soit totalement libre lors du déblocage de la rotule et que l’appareil ne se renverse à cause du poids, ce qui mettrait en danger votre équipement.
Triopo B-3S
On peut aussi parler ici des rotules à Joystick, qui troquent la vis de blocage par un système à déclencheur qui permet un changement beaucoup plus agile. Elles sont très utilisées par les photograaphes qui ont besoin de changer de cadrage rapidement.
Grip Manfrotto 322RC2

 Têtes 3D

    • Pour la photographie, la macrophotographie et le recours à des distances focales longues
C’est la référence en photographie. Elles comportent généralement 3 manches pour le contrôle séparé des 3 axes. Le blocage est généralement libéré en tournant chaque manche. Le mouvement précis de chaque axe separé permet un contrôle total du cadre.
Si vous pratiquez la macrophotographie ou que vous utilisez des téléobjectifs pour des photographies de paysages, de nature ou équivalent, voici un grand allié pour vous. En effet, chaque variation de la position implique un grand changement dans le cadrage, du fait de l’utilisation de grandes distances focales. Avec ce type de tête, vous obtiendrez une plus grande précision dans les changements que vous opérerez.  Ces têtes possèdent pour la plupart plusieurs niveaux à bulle du fait de la variété de leurs mouvements et positions.
Tête 3D ManfrottoTête 3D Manfrotto 2 Super Pro

À glissière

    • Pour la macrophotographie et l’utilisation de distances focales longues
On vous parlait auparavant de précision dans le cadrage : les têtes à glissière sont leaders par excellence dans ce domaine. La différence avec les têtes 3D réside dans la molette de mouvement millimétrique intégrée aux manches, qui ne se limitent donc pas au blocage de la position. Une molette que vous pourrez tourner pour obtenir la position exacte pour votre appareil photo. Leur seul inconvénient : elles sont lourdes, c’est pour cela que seuls s’en servent les macrophotographes ou ceux et celles qui utilisent de grandes distances focales ou des installations fixes en studio.
Tête Gear Manfrotto 2

Têtes 2D

    • Pour la vidéo
Facilement reconnaissables à leur manche et à l’absence d’une position pour le mode portrait, les têtes 2D se concentrent sur le contrôle de friction sur les axes vertical et horizontal pour obtenir des mouvements fluides avec des caméras. Alors que sur des rotules ordinaires, on s’intéresse à la simple capacité de charge, le contrepoids est ici très important : celui qu’elles exercent sur le mouvement et la possibilité d’équilibrer votre appareil photo (en général à l’aide d’un plateau de décrochage à rail) car il va déterminer la fluidité des mouvements et, par conséquent, la qualité visuelle de ces derniers.
Manfrotto-2D-head-2Tête 2D Manfrotto

Hybrides

    • Pour la photo et la vidéo
Essentiellement apparus suite à l’implantation généralisée de la vidéo sur presque tous les nouveaux appareils photo numériques, ces têtes pour trépieds cherchent à offrir de bonnes fonctionnalités pour la photo comme pour la vidéo. C’est pour cela que vous en trouverez avec un manche, une position portrait, un contrôle de friction par axes, etc. Si vous êtes un touche-à-tout, sachez que c’est l’outil le plus polyvalent.
Manfrotto 391RC2 Hybride

Panoramiques

    • Pour des photos paanoramiques
Comme son nom l’indique, elles sont spécialement destinées à la prise de photos en série pour la création de panoramiques. Elles disposent de plateaux avec rail pour pouvoir aligner le point névralgique avec l’axe central de rotation de la panoramique. De cette manière, la séquence de photos dispose d’un centre qui crée une perspective circulaire parfaite.
Elle sont normalement pleines de règles de mesure (sur leurs plateaux et sur la rotation panoramique) pour pouvoir réaliser un réglage avec une précision absolue et réaliser des changements d’angle uniformes sur toutes les prises. De la même manière, elles ont aussi généralement des systèmes de blocage sur les positions pour éviter qu’un choc ou qu’une vibration ne vienne changer la configuration de la tête par accident.
Tête panoramique Manfrotto

Gimbal

    • Pour la photographie avec des téléobjectifs
Centrés sur l’utilisation de téléobjectifs, très employés en photographie astronomique. L’installation de lentilles très lourdes a pour conséquence une variation du centre de gravité de l’appareil photo. Lorsque vous fixez l’appareil photo à travers son pas de vis ordinaire avec un grand téléobjectif sur le trépied, tout le poids de la lentille entraînera un basculement de celui-ci vers l’avant. Soit un vrai risque pour votre équipement car un poids très déséquilibré peut faire renverser le trépied.
La tête gimbal sert à placer l’appareil photo sur une balance pour aligner le centre de gravité de l’appareil photo sur l’axe central du trépied et obtenir l’équilibre. Une fois que c’est fait, elle se sert du système de la balance pour faire pivoter l’appareil de manière beaucoup plus pratique et précise. Il s’agit d’une tête très spécifique mais d’une grande utilité pour sa fonctionnalité et sa sécurité.
 Gimbal Triopo DG 3 Gimbal 2 2

Inclinables

    • Pour monopieds
Cette tête est essentiellement conçue pour permettre la position verticale de l’appareil photo sur des monopieds.  Et elle peut comporter d’autres types d’éléments supplémentaires : plateau de décrochage rapide, contrôle de friction, niveau à bulle, etc. qui seront d’une grande utilité avec ce type de supports.
Tête pour trépied Manfrotto 234RC


Toutes les caractéristiques des têtes pour trépieds 

Tête de boule de trépied

Rotule  boule tete de trepied 1/4 avis 




La rotule boule est réputée pour ses mouvements fluides et précis, ainsi que pour sa qualité supérieure. Le traitement PTFE est appliqué à la boule et aux boutons de blocage pour éliminer tout risque d’à-coups et de glissements. Au final, on obtient des réglages extrêmement précis, même lorsque la rotule est utilisée avec des objectifs longs. 





Astuces pour nettoyer l'objectif d'un Appareil photo reflex

COMMENT NETTOYER UN OBJECTIF ET UN APPAREIL Photo


Après plusieurs utilisations, il est nécessaire de nettoyer votre objectif et votre appareil photo. Le matériel photographique est dans son ensemble fragile mais requiert un minimum d’entretien.
L’objectif est sans doute celui qui mérite d’être vraiment bien entretenu. Pour cela il existe des bonnes façons de faire pour nettoyer correctement votre objectif et votre appareil photo.




Pensez aussi à entretenir votre appareil photo

Lui aussi mérite de temps en temps un nettoyage car c’est lui qu’on tient quand on fait les photos. Les poussières pourront très aisément se loger dans les petits recoins du boitier, l’emplacement de la carte mémoire, les joints etc…
Rien de plus facile à entretenir avec un pinceau à poil microfibres ou une poire soufflante à air sec. Les taches les plus tenaces peuvent être enlevées avec des cotons tiges.
Attention, ces derniers sont réservés pour nettoyer uniquement le boitier et non pas la lentille de l’objectif, je préfère prévenir 🙂
Un autre conseil est d’éviter de toucher les poils du pinceau en microfibres, vous pourriez y déposer du gras « sans faire attention ». Pour éviter que ça arrive, veillez-bien à vous laver les mains avant de nettoyer l’objectif et le boitier de l’appareil photo.
Poire soufflante de marque Hama pour nettoyer votre objectif et votre appareil photo. Elle est fournie avec son pinceau intégré pour venir à bout de la poussière sur votre appareil photo mais également sur vos optiques.
Vous retrouverez également dans ce kit, une solution liquide de nettoyage optique fournie plus du tissu microfibresCliquez sur l’image pour en savoir plus 😉
L’accessoire parfait pour nettoyer un objectif ou un appareil photo, c’est le chiffon microfibres. Il ne peluche pas, ne raye pas en frottant sur la lentille, et il est souvent antistatique, donc sans risque pour les éléments électroniques.
Ce chiffon en microfibres de marque HAMA est fourni avec sa petite pochette de rangement. Très utile pour nettoyer objectif et boitier photo ! Cliquez sur l’image pour en savoir plus 😉
Pensez également à protéger l’écran LCD de votre appareil photo, qui est une partie à découvert sur la plupart des boitiers. Pour ça, il existe des protections pour LCD très rigides (incassables), résistantes aux rayures et aux chocs. Vous en trouverez en cliquant ici.
Ils vous éviteront de salir la partie LCD ou pire, le rayer. C’est toujours mieux que ne rien avoir dessus, enfin pour ma part 🙂
Voilà, vous voyez qu’il suffit d’avoir les bons accessoires pour pouvoir efficacement nettoyer votre objectif ainsi que votre appareil photo. C’est du matériel qui ne coûte pas cher et que vous garderez longtemps.


lunes, 26 de febrero de 2018

Nettoyer son matériel photo en toute sécurité

BIEN NETTOYER SON MATÉRIEL PHOTO EN TOUTE SÉCURITÉ




En photographie, on dit souvent que la poussière est l’ennemi numéro un. Sur le capteur, l’objectif voire même le boîtier, elle prend un malin plaisir à venir se cacher un peu partout et peut, à partir d’un certain point, gêner le photographe.
Dans ce Mercredi Pratique, nous partageons nos conseils pour bien nettoyer votre matériel photo et tordons le cou aux idées fausses que l’on peut entendre un peu partout sur la toile. Cet article est principalement dédié aux appareils photo avec objectifs interchangeables. Nous avons déjà abordé ce sujet il y a quelques années mais nos expériences font que nous avons mûri sur ce sujet et ce n’est jamais trop d’en reparler.

Conseils avant de nettoyer votre matériel photo

Sauf pour le nettoyage de lentille frontale des objectifs et l’extérieur du boîtier, il est important de se mettre en bonnes conditions pour éviter de faire entrer de la poussière dans votre appareil photo lors de votre nettoyage. Il est ainsi recommandé de travailler dans un espace sain sans courant d’air et avec le moins de poussières en suspension dans l’air. Evitez donc d’ouvrir vos fenêtres juste avant de vous mettre au nettoyage ou bien encore de faire le ménage ce qui risque de déplacer de la poussière, même très fine.
Nous conseillons d’ailleurs une pièce en particulier si vous êtes dans une maison : la salle de bain. L’humidité de la pièce fait que les poussières sont moins volatiles et restent souvent collées aux parois. Ce conseil s’applique d’ailleurs aussi bien au nettoyage de votre matériel qu’au changement d’objectifs. Oui on vous entend, il n’y a pas de salle de bain partout, mais essayez de trouver « votre salle de bain » lors de vos sorties, c’est-à-dire un endroit protégé du vent et de la poussière


Nettoyer l’extérieur de l’appareil photo

Pour commencer, vous allez pouvoir nettoyer l’extérieur de votre appareil photo et objectif sans toucher à la lentille de l’objectif. Nous vous conseillons d’utiliser un chiffon microfibre propre et légèrement humideNe pas utiliser de solvant pour le nettoyage des plastiques et caoutchouc car cela pourrait les endommager. Très souvent un petit passage de chiffon et un peu d’huile de coude (et pourquoi pas un peu de savon) permettent de retirer les traces les plus tenaces.
Dans la pratique, à moins d’emporter votre appareil photo avec vous lors de batailles de boue, vous ne devrez pas avoir à nettoyer souvent votre boîtier.

Nettoyer correctement une optique

Maintenant que vous avez nettoyé le corps de votre objectif, il est temps de passer aux zones plus sensibles : les lentilles. Chaque objectif dispose de deux lentilles : la lentille frontale et la lentille arrière.
Attention, les lentilles de votre objectif ne sont pas ultra-fragiles comme on le pense mais si l’on s’y prend mal il y a de gros risques d’abîmer de manière définitive la surface. Alors si vous n’avez pas tout ce qu’il vous faut pour nettoyer votre optique et que vous avez des poussières ou des traces dessus, il vaut mieux ne rien faire et la laisser dans l’état plutôt que de chercher à la nettoyer.
D’ailleurs, contrairement à ce que l’on pense, quelques poussières sur la lentille frontale n’ont aucune incidence sur la qualité de votre image finale, malgré ce que les fournisseurs d’accessoires essayent de nous faire croire. Elles seront la plupart du temps tout simplement invisibles sur votre image. Ce sont davantage les traces de doigt ou de graisse qui ont un impact important sur la qualité de l’image, avec notamment une augmentation du flare et une baisse des contrastes.



Pour nettoyer un objectif, nous utilisons les accessoires suivants, à garder de préférence dans votre sac photo lorsque vous voyagez




pop1

VENDRE SON SCÉNARIO, SIGNER UN CONTRAT DE SCÉNARISTE -B-

SIGNER SON CONTRAT AVEC UN PRODUCTEUR  Comme promis voilà la suite de l’article sur  « comment vendre un scénario et signer un co...