lunes, 16 de abril de 2018

Concours internationaux de photographie 2019

Alliance Française: lauréats du Concours international de photographie

Concours International de Photographie organisé par l’Alliance Française en Espagne et EFTI, Centre International de Photographie et de Cinéma, récompense trois gagnants de prix d’une valeur totale de près de 12.000 euros.

Le 23 octobre dernier, le jury, composé de sept personnalités du monde des arts, a rendu son verdict sur les trois finalistes du concours. Dans son choix, les jurés ont gardé une certaine cohérence, comme l’affirme l’un d’entre eux dans une interview avec Clavoardiendo. François Hébel souligne ainsi que les trois photographes ont des "styles très différents mais une préoccupation commune pour l’émigration".

Le lauréat, Baudoin Mouanda


Le photographe de 35 ans a remporté le premier prix du concours pour sa série d’oeuvres intitulée "Les Fantômes des Corniches". A travers son portfolio, l’artiste plonge le spectateur dans la réalité lointaine mais certaine de la jeunesse congolaise. Alors que les deux tiers du continent africain n’ont pas accès à l’électricité, l’énergie représente un enjeu essentiel dans la lutte contre la pauvreté. En République Démocratique du Congo par exemple, plus de la moitié de la population n’a pas d'électricité courante. Baudoin Mouanda a su traduire par la photographie cette problématique de tous les jours, notamment au Congo, au Niger et en Côte d’Ivoire.

Alejandro Martinez Velez sur la deuxième marche du podium


Avec une approche photojournalistique, le photographe d’origine madrilène a séduit le jury avec son projet "Migrants à Belgrade". En pleine crise migratoire européenne, les clichés relatent le quotidien de migrants, venus particulièrement d’Afghanistan et du Pakistan, en Serbie. Arrivés en Europe dans l’espoir d’un nouveau départ, beaucoup ont fini leur voyage dans la "Route des Balkans", après la fermeture de frontières de certains pays. Entre froid et violence, le deuxième prix transmet les défis qu’affrontent environ 1.500 hommes.


Elizabeth Vinck Monroy, à la troisième place


Dans la série de photographies Entreabierto (entrouvert), il s’agit de rapporter le quotidien d’expatriés étrangers dans le District Fédéral de Mexico. Mêlant les espaces intérieurs et extérieurs à des temps passés et présents, la photographe montre des êtres "entrouverts", construits par leurs expériences et caractérisés par leur habitat

No hay comentarios:

Publicar un comentario

pop1

VENDRE SON SCÉNARIO, SIGNER UN CONTRAT DE SCÉNARISTE -B-

SIGNER SON CONTRAT AVEC UN PRODUCTEUR  Comme promis voilà la suite de l’article sur  « comment vendre un scénario et signer un co...